Focus Îles Caraïbes : Nouveaux regards

  • 31èmes rencontres (2019)
  • Gros plan
  • Actualités

 

La dynamique du cinéma des îles caraïbes a attiré la curiosité de Cinélatino
qui a choisi de le mettre en lumière dans son focus.

 


 

LE FOCUS 2019 ÎLES CARAÏBES : NOUVEAUX REGARDS

 

Si Cuba, la République dominicaine et Haïti font figures de locomotives, une myriade d’îles pointe leurs caméras dans le paysage cinématographique. Des films proviennent d’Aruba, de Trinidad et Tobago, de Puerto Rico, de la Jamaïque, de Curaçao, de la Guadeloupe, de la Martinique, des Bahamas.

 

Beaucoup révèlent comment des pays bousculés politiquement et socialement vivent les incertitudes de leur devenir. Des œuvres explorent la vie quotidienne, les drames personnels induits par les désastres économiques ou les conséquences des idéologies politiques, parfois avec humour, tendresse ou désespoir, mais toujours portés par une énergie neuve et la poésie. Les films de fiction, drames urbains ou récits de la mer, errances dans les campagnes, racontent des histoires ancrées dans cette région kaléidoscope. Il s’y parle de multiples langues, anglais, français, créoles et à l’instar des mouvements littéraires de la créolité, le cinéma ne les renie pas, au contraire, il capte leur musicalité et leur inventivité.

 

L’auteur poète et acteur haïtien James Noël se fera porte paroles de ces questionnements artistiques féconds. À Cuba, le nouvel essor cinématographique doit beaucoup à l’énergie de ses réalisateurs-trices et producteurs-trices. Claudia Calviño, jeune productrice, qui accompagne ce mouvement depuis ces cinq dernières années avec une volonté tenace, sera à Toulouse pour en témoigner.

 

Le nouveau cinéma cubain et les films des îles caraïbes ont trouvé leur élan.

 

Une vingtaine de films composera ce focus, scindé en deux sous-sections : "Renouveau du cinéma cubain" et "Émergences".

 


 

WEEKEND CARAÏBES

 

Invitation au voyage avec le WEEKEND CARAÏBES qui se déroulera du 22 au 24 mars 2019.

De nombreuses activités vous seront proposées lors de ce weekend spécial :

  • La présentation du focus Caraïbes par le comité de programmation
  • Les ateliers Jeune Public
  • L'initiation Bachata et Salsa cubaine
  • La Fiesta Cinélatino
  • Le Graff en live
  • Les nombreuses projections
  • Les rencontres avec les invités du Focus

Rendez-vous dimanche 24 mars pour un Brunch, où vous pourrez découvrir les spécialités caribéennes, suivi d'un grand Bal qui vous fera danser au rythme des musiques latines.

 

Retrouvez ici tout le programme du Weekend Caraïbes

 


 

Les Invités du Focus

 

Nous accueillerons donc à Toulouse une importante délégation :

  • Une délégation cubaine constituée de la productrice Claudia CALVIÑO, invitée d’honneur du festival, membre du jury Coup de coeur (Yuli, El Viaje extraordinario de Celeste Garcia, Santa y Andrès, etc.), Ernesto DARANAS (réalisateur, Sergio & Sergei, Chala), Carlos MACHADO QUINTELA (réalisateur, La Obra del siglo), Heidi HASSAN (réalisatrice, Otra Isla), Mario ESPINOSA (représentant du Festival de La Havane et de l'ICAIC), Adonis LIRANZA (Iroko, Big Bang Prod), Boris PRIETO (Iroko) et Yimit RAMÍREZ (réalisateur de Fin, Cuba)
  • Une délégation Caraïbes constituée de James NOËL (acteur, poète, Stones in The Sun, Haïti), Gilles ELIE-DITCOSAQUE (réalisateur, Zétwal, Martinique), Álvaro APONTE-CENTENO (réalisateur, El Silencio del viento, Porto Rico), Natalia CABRAL et Oriol ESTRADA (réalisateurs, Miriam miente, République dominicaine), Omar DE LA CRUZ (Festival de Cine Global, République dominicaine).

 

Claudia CALVIÑO La Havane, 1983
Invitée d’honneur du festival

Productrice aux Producciones de la 5ta Avenida, elle accompagne le mouvement du renouveau du cinéma cubain depuis ces cinq dernières années avec une volonté tenace. Elle présentera notamment ses dernières productions Yuli d’Icíar Bollain et Candelaria de Jhonny Hendrix Hinestroza, Prix du Public La Dépêche du Midi 2018.

 

Ernesto DARANAS La Havane, 1961

Réalisateur et scénariste pour le cinéma, la radio et la télévision. Il est par ailleurs titulaire d'un diplôme en pédagogie et en géographie. Ernesto commença par écrire et travailler pour la radio et la télévision. Son activité de cinéaste débute avec Los últimos gaiteros de La Habana (2004). Chala, une enfance cubaine remporte un large succès public et critique. Sergio & Serguéi est son quatrième long-métrage.

 

Carlos MACHADO QUINTELA La Havane, 1984

Réalisateur diplômé de l’Institut Supérieur d’Art (FAMCA), il a étudié à l’EICTV de San Antonio de los Baños, Cuba. Deux de ses films ont déjà été en compétition à Cinélatino : La piscina (2013) et La Obra del siglo (2015). Il présentera La Obra del siglo - Grand Prix du festival de Rotterdam 2015.

 

 

Heidi HASSAN La Havane, 1978

Réalisatrice, directrice de la photographie, photographe, diplômée de la Haute École d’Arts et Design (HEAD) Genève, Suisse, ainsi qu’à l’EICTV de San Antonio de los Baños, Cuba. Elle réalise de nombreux courts-métrages, dont Tierra roja, récompensé par de nombreux prix et présenté en 2012 à Cinélatino. Elle présentera son premier documentaire Otra isla, réalisé en 2014 et remarqué dans de nombreux festivals.

 

Mario ESPINOSA, La Havane, 1991

Diplômé de lettres à l'Université de La Havane en 2015, il travaille comme critique de cinéma et essayiste. Il est spécialiste du Cinémathèque de Cuba et membre de l'équipe de programmation du Festival de la Havane.

 

 

Adonis LIRANZA DIAZ Cuba, 1974

Après des études en communication puis deux années passées à l’EICTV (l’école internationale du cinéma et de la télévision de La Havane), il a produit de nombreux projets de courts-métrages, documentaires et long-métrages. Depuis 2004, il travaille en tant que producteur délégué ou exécutif au sein de sociétés de production cinématographiques françaises. Il est président de la chaîne de télévision privée Oito TV depuis décembre 2018.

 

Boris PRIETO La Havane, 1973

Diplômé de l'école supérieure d’études cinématographiques (ESEC) à Paris, il fonde en 2018, avec Marie Olland, Adonis Liranza et Fabien Gohier, l'association IROKO. Basée à Paris, elle a pour objectif de contribuer à la représentation et à la promotion du travail des cinéastes cubains.

 

 

Yimit RAMÍREZ Cuba

Diplômé de l'Académie Nationale des Beaux-Arts et réalisateur de fiction à EICTV-Cuba, il a réalisé plusieurs fictions, documentaires et courts métrages d'animation, et a acquis une présence internationale pour son court métrage documentaire Mataperros. Son projet le plus récent est Fin (première mondiale au Sundance Film Festival 2019)

 

James NOËL Haïti, 1978

Poète et écrivain, il est considéré comme une voix majeure de la littérature haïtienne. Il est l’auteur des Poèmes à double tranchant, Seul le baiser pour muselière et Le sang visible du vitrier. Il est aussi cofondateur de la revue IntranQu’îlités. En 2017, il publie son premier roman Belle Merveille, pour lequel il obtient le Prix Caraïbes de l’ADELF. La même année, il est également décoré Chevalier des Arts et des Lettres. Il réalisera une lecture le 23 mars à 16h30 à la Médiathèque Cabanis.

 

Gilles ELIE-DIT-COSAQUE France, 1968

Ce réalisateur, photographe et graphiste a fait ses débuts en agence de publicité. En 2003, il crée La Maison Garage afin de mener à bien des projets plus personnels. Son précédent documentaire Nous irons voir Pelé sans payer était en programmation Cinélatino en 2015. Il présentera Zétwal, documentaire aux multiples récompenses sur l’histoire du martiniquais Robert Saint-Rose, “l’homme qui aurait dû être le premier Français dans l’espace”.

 

Álvaro APONTE-CENTENO Porto Rico

Il obtient un master en Communication et Cinéma puis se dédie à la réalisation de courts-métrages et d'annonces publicitaires. Il a réalisé trois courts : Yahaira (Meilleur court-métrage au Festival Cinefiesta de Puerto Rico, 2015), Mi santa mirada (sélectionné au Festival de Cannes, 2012) et Luz (Meilleur court-métrage à Cinefiesta, Festival de la Havane, Short Film Corner de Cannes, 2010). El silencio del viento est son premier long-métrage.

 

Natalia CABRAL République Dominicaine, 1981 - Oriol ESTRADA Espagne, 1983

Ils sont tous deux diplômés de la prestigieuse Escuela Internacional de Cine y TV de San Antonio de los Baños. En 2012, il fondèrent leur propre société de production Faula Films dans le but de créer une plateforme créative et d’appuyer le développement du cinéma indépendant dominicain. Leur premier documentaire, Tú y Yo fit sa première mondiale au festival Visions du Réel, et fut nominé dans des festivals du monde entier. Miriam Miente est leur premier long métrage de fiction

 

Omar DE LA CRUZ République Dominicaine

Ingénieur système, diplômé de l'Université Iberoamericana (UNIBE), il réalise depuis vingt ans des études en production cinématographique et télévisuelle. Il est également enseignant, conférencier et jury dans divers forums, congrès et festivals de cinéma dans le monde. Il est actuellement membre et secrétaire général du Conseil consultatif cinématographique de R.D. et président de la Commission de sélection des films.