Si vous n'arrivez pas à visualiser cette newsletter correctement: Cliquez ici

logo

Newsletter N°63 - septembre 2012

logologologologologo


La rentrée de l'ARCALT !

cinelatino Toulouse

L'équipe de Cinélatino est déjà en pleine préparation de la prochaine édition du festival qui se déroulera du 15 au 24 mars 2013 à Toulouse, dans le département et la région Midi Pyrénées.

Pour marquer les 25 ans de la manifestation, nous avons choisi de revenir sur ce qui a fait la notoriété des cinémas d'Amérique latine et qui demeure très présent, à savoir sa capacité de refléter le réel, l'histoire, les mouvements politiques, les questions sociales. La partie de la Muestra sera donc consacrée à la thématique Cinéma et politique sur la période 1989-2013.

D'ici là nous serons présents à plusieurs occasions et notamment par la sortie  en salle de plusieurs films que nous avons soutenu par le biais de Cinéma en Construction et qui ont été sélectionnés à Cannes: La Playa DC, La sirga, Villegas ... et de Violeta, Prix du Public des dernières Rencontres de Toulouse, le 10 octobre.

Pour participer en tant que bénévole à la 25e édition, une réunion d'information aura lieu le 14 Novembre à la Salle Barcelone. Des informations complémentaires seront disponibles prochainement sur notre site.

Du cinéma espagnol teinté d'Amérique latin à Cinespaña (28 septembre au 7 Octobre)

Pour sa 17ème édition, Cinespaña, le Festival du Film Espagnol de Toulouse réunira le meilleur de la production ibérique dans la Ville Rose et en Midi Pyrénées du 28 septembre au 7 octobre 2012.

Parmi les films espagnols présentés à Cinespaña certains ont des thématiques liées à l'Amérique latine :
MEJUNJE, de Juanma Gamazo Pérez (Competition Documentaire) 
LOS CONDENADOS d’Isaki lacuesta, (Rétrospective Isaki Lacuesta)
EVELYN d’Isabel de Ocampo (Panorama Fiction)
JUAN DE LOS MUERTOS, d’Alejandro Brugués, (Dernière séance)
OPERACIÓN E, de Miguel Courtois (Avant-première et projection dans le cadre de l’Hommage à Luis Tosar)
CHICO Y RITA, de Fernando Trueba (Scolaires)

Tous les détails, le catalogue ici

Des indépendants et des curieux le 1er Octobre : Les Vidéophages

Les soirées saison 2012-2013 se feront au Connexion Café. Toujours des court-métrages étonnants, des chouettes rencontres avec des réalisateurs et réalisatrices, et le tourne-disque .... le fameux

Le programme ici

Adhésion annuelle : 4 Euros + Participation volontaire, Connexion : 8 rue Gabriel Peri


SUR LES ECRANS

Les sorties de films latino-américains du mois d'octobre

Cliquez sur le titre pour accèder à la bande-annonce du film


Violeta de Andrès Wood

Chili


Prix du Public La Dépêche du Midi de Cinélatino, Rencontres de Toulouse, Violeta a marqué le coeur et les esprits des festivaliers toulousains. Sa sortie en salle va permettre à un plus grand nombre de spectateurs de découvrir ce film et la musique de Violeta Parra.

Violeta Parra, chanteuse, poète et peintre, est une véritable icône de la culture chilienne.
Violeta retrace le destin d’une femme hors du commun, ses succès et sa déchéance. De son enfance aux côtés d’un père alcoolique, en passant par son apprentissage de la guitare, son rapport brutal et déterminé à la maternité et au monde, ses engagements esthétiques et politiques, jusqu’à sa fin tragique.
Rythmé par ses chants poignants et minéraux, tout droit sortis des entrailles de la terre chilienne, et construit avec une grande liberté, le portrait de cette artiste tourmentée et passionnée est porté avec une grâce magnétique par Francisca Gavilan.

Después de Lucía de Michel Franco
Mexique

Lucia est morte dans un accident de voiture il y a six mois ; depuis,  son mari Roberto et sa fille Alejandra,  tentent de surmonter ce deuil. Afin de prendre un nouveau départ,  Roberto décide de s’installer à Mexico. Alejandra se retrouve,  nouvelle,  dans une classe. Plus jolie,  plus brillante,  elle est rapidement la cible d’envie et de jalousie de la part de ses camarades. Refusant d’en parler à son père,  elle devient une proie,  un bouc émissaire.

Ici et là-bas de Antonio Méndez Esparza

Espagne, Mexique, EUA


Après avoir travaillé aux États Unis, Pedro revient dans son petit village dans les montagnes du Guerrero, au Mexique. Il y retrouve sa femme et ses filles. Avec ses économies accumulées, il aspire enfin à mener une vie meilleure avec les siens, et même à réaliser son rêve : former un petit groupe de musique, les Copa Kings.