Les lauréats de résidence d’écriture de Gindou à Cinéma en développement

  • Actualités

Gindou cinéma a lancé en septembre 2020 un nouveau programme d’accompagnement à l’écriture de long métrage de fiction, encadré par le scénariste et réalisateur Yves Caumon, pour les auteur·trice·s d’Occitanie ayant un projet de long-métrage de fiction en écriture. 4 auteurs et autrices ont été retenus pour la résidence. La session de clôture aura lieu en mars 2021 durant le festival Cinélatino, au cours de laquelle les auteurs et autrices s’entretiendront avec des professionnel·le·s du soutien à la création, de la production et de la diffusion du long métrage de fiction.

Suite à l'appel à candidature, deux auteurs et deux autrices ont été retenu·e·s : 

 

Pierre Fourchard

Né en 1994, Pierre Fourchard vit à Toulouse. Après un BTS Audiovisuel image, il a étudié à l’ENSAV de 2015 à 2019 en section réalisation. En 2019, il réalise son film de fin d’études, Des cordes dans la gorge (30’), comédie musicale sélectionnée dans de nombreux festivals, parmi lesquels le Festival Séquence court à Toulouse, le Festival du moyen métrage de Brive, le Rome International Film Festival à Rome et le FID sélection campus à Marseille.

Son projet | Le printemps de Mila
produit par Arnaud Doumerc (Andolfi)
Dans la ville de Toulouse, les destins de quatre jeunes personnages ne cessent de se croiser. Au fil des chansons et dans un mouvement dansé, les histoires d’amours se mêlent, les couples changent, des espoirs naissent quand des désillusions sévissent…
 


Sébastien Maggiani

Habitant dans l’Hérault, Sébastien Maggiani a coréalisé un premier long métrage à l’âge de 16 ans (!) intitulé Hasta Mañana, distribué par Zelig Films et sorti en 2014.  Son bac en poche, Sébastien s’est consacrée à l’écriture et à la production de ses projets. C’est dans cet état d’esprit qu’il a fondé en 2016 avec Rashed M’Dini, Olivier Vidal et Kacey Mottet Klein, la société de production et de distribution Fratel Films. Avec son second projet de long métrage, L’autre moi, Sébastien a suivi en 2018/2019 l’Atelier scénario de la Fémis, formation certifiante qui lui a permis d’obtenir une VAE en tant que scénariste.

Son projet | L’autre moi
Produit par Marie Masmonteil (Elzevir films)
Roman est déscolarisé depuis un grave incident. Privé de son adolescence par une mère étouffante, il veut réintégrer son milieu social. Alors, le jour où un mystérieux garçon en cavale croise sa route, Roman décide de l’aider en utilisant leur flagrante ressemblance. Il fait de lui un second « Roman ». Commence alors un jeu trouble entre eux deux. Un jeu qui les mènera trop loin.

 


 

Kathy Sebbah

Née et vivant à Toulouse, Kathy Sebbah a étudié à l’ESAV puis à la Fémis en section image. Elle a travaillé aux postes de cadreuse ou chef opératrice sur de nombreux courts et longs métrages, dont Eros de Michelangelo Antonioni, Les Poupées russes de Cédric Klapisch, La Science des rêves et L’Épine dans le cœur de Michel Gondry. Elle écrit et réalise ses propres films, toujours à la recherche d’un trouble singuliers entre fiction et documentaires. Elle a écrit en 2013 un premier long métrage de fiction intitulé Je suis la petite renarde, qu’elle n’a pas à ce jour tourné. Kathy est actuellement en postproduction d’un film documentaire coréalisé avec Javier-Ruiz Gomez intitulé Dragon Lady.

Son projet | Jusqu’à l’Apocalypse
Produit par Delphine Schmit (Tripodes Productions)
Je suis Luz, j’ai dix ans. Je suis la fille de Thierry et de Nathalie. Jusqu’au jour où mon autre père, celui qui m’a oubliée durant toutes ces années, refait surface. Joshua. Nous allons rattraper le temps perdu. Il me prend sous son aile. Je découvre la vie. Celle faite de semi-marginalité, de chants folks et de peur de l’Apocalypse climatique. Mon père s’éloigne peu à peu de la société, et moi, je le suis. Il se perd, je m’enfonce, il me sauve, je m’égare, il se noie, je le tiens. Jusqu’au bout.

 


 

Catherine Aira

Etudiante à l’ENSAV de 2000 à 2004, Catherine Aïra alterne des films pour la télévision (documentaires, magazines, programmes courts) et des projets de création entre cinéma et vidéo d’art. Elle a créé en 2016 à Toulouse sa propre société de production, Azothfilms, élargissant ainsi son domaine au web documentaire et aux programmes multi-supports

Son projet | La femme sans nom
La rencontre de Jeanne Duval, belle métisse descendante d’esclave, donne au nerveux et mystificateur Baudelaire le pôle qui aimante sa vie et sa création poétique dans le monde contrasté du milieu du XIXe siècle. La nature foncièrement duelle du poète reçoit de cette muse à la fois triviale et sublime la révélation de l’esprit moderne écartelé entre le fini et l’infini, la réalité et le rêve.

 

Festival de Gindou
Site de la Résidence d'écriture