Programmation (2019)

 

Cinélatino, Rencontres de Toulouse  du 22 au 31 mars 2019


 

PROGRAMMATION DE LA 31E ÉDITION DE CINÉLATINO

Cette année, le festival met en exergue le cinéma des Caraïbes avec plus de 150 films, de nombreux échanges avec les réalisateurs, des expositions, concerts…
Retrouvez la programmation complète en mars 2019 !

 

compétitions

découvertes

REPRISES

Muestra

  • Focus Îles Caraïbes : Nouveaux regards

  • Imaginaires animés

  • Claudia Calviño, invitée d'honneur

  • Jeudi des Abattoirs

  • Otra mirada

Jeune public

Autour du cinéma

CINÉLATINO EN RÉGION

 

Compétitions


 

Douze longs-métrages de fiction, sept documentaires feront leur première française à Toulouse et dix courts-métrages compléteront la sélection. Une sélection parmi des films récents et d’une grande diversité, explorant les différentes facettes de l’Amérique Latine.

Compétition Long-métrage de Fiction - Compétition Documentaire - Compétition Court-métrage (mars 2019)

 

Découvertes


 

Vibrante, politique, intense, émouvante…
Une sélection de films en sortie nationale et en avant-première à découvrir dans nos salles partenaires à Toulouse, en Occitanie et au-delà.

La section Découvertes de Cinélatino rayonne non seulement dans nos salles partenaires à Toulouse mais également dans les salles de la région Occitanie et au-delà, à travers le dispositif Cinélatino en région, en partenariat avec l'ACREAMP.

Des séances "évènement" auront lieu près de chez vous en présence d’invité·e·s qui accompagneront leur film sur l’ensemble du territoire :  Matar a Jesús est accompagné par la réalisatrice Laura Mora et Los Silencios par Beatriz Seigner, Sergio & Sergei par le réalisateur Ernesto Daranas.

Le festival offre la possibilité aux spectateurs de voir une sélection des meilleurs films sortis pendant l'année. Les films de la section Reprises sont proposés à Toulouse et en région. Nous accueillerons deux comédiennes Karine Teles, actrice et co-scénariste de La Vie Comme elle Vient et Ana Brun, héroïne des Héritières.

Par ailleurs, le documentaire Les Morts ne veulent pas nager, réalisé et produit en région vous sera présenté par son réalisateur Marco Bentz et sa réalisatrice Brigitte Bousquet.

Retrouvez le détail des séances :
•  À Toulouse à partir du 27 février sur notre site et dans notre programme
•  En région dans les salles de cinéma participantes à Cinélatino en région

 

Découvertes Fiction - Découvertes Documentaire - Découvertes Court-Métrage (mars 2019)

 

Reprises


 

Pour voir et revoir les films latinos qui sont déjà sortis en salle....

Voir la programmation (mars 2019)

 

Muestra


Voir la programmation (mars 2019)

 

La dynamique du cinéma des îles caraïbes a attiré la curiosité de Cinélatino qui a choisi de le mettre en lumière dans son focus. Si Cuba, la République dominicaine et Haïti font figures de locomotives, une myriade d’îles pointe leurs caméras dans le paysage cinématographique. Des films proviennent d’Aruba, de Trinidad et Tobago, de Puerto Rico, de la Jamaïque, de Curaçao, de la Guadeloupe, de la Martinique, des Bahamas.

Beaucoup révèlent comment des pays bousculés politiquement et socialement vivent les incertitudes de leur devenir. Des œuvres explorent la vie quotidienne, les drames personnels induits par les désastres économiques ou les conséquences des idéologies politiques, parfois avec humour, tendresse ou désespoir, mais toujours portés par une énergie neuve et la poésie. Les films de fiction, drames urbains ou récits de la mer, errances dans les campagnes, racontent des histoires ancrées dans cette région kaléidoscope. Il s’y parle de multiples langues, anglais, français, créoles et à l’instar des mouvements littéraires de la créolité, le cinéma ne les renie pas, au contraire, il capte leur musicalité et leur inventivité.

L’auteur poète et acteur haïtien James Noël se fera porte paroles de ces questionnements artistiques féconds. À Cuba, le nouvel essor cinématographique doit beaucoup à l’énergie de ses réalisateurs-trices et producteurs-trices. Claudia Calviño, jeune productrice, qui accompagne ce mouvement depuis ces cinq dernières années avec une volonté tenace, sera à Toulouse pour en témoigner.

Le nouveau cinéma cubain et les films des îles caraïbes ont trouvé leur élan !

Une vingtaine de films composera ce focus, scindé en deux sous-sections : "Renouveau du cinéma cubain" et "Émergences".

 

L’animation connait depuis quelques années un essor remarquable et le cinéma d’animation pour adulte a fait évoluer son statut et la façon dont on la considérait jusqu'alors. L’Amérique latine est concernée elle aussi par cette dynamique.
En peu de temps, l’animation pour le cinéma et la TV a littéralement explosé, avec une production qui s’est amplifiée, diversifiée et améliorée de façon spectaculaire et fulgurante. La présence latino-américaine au festival d’Annecy 2018, le ‘’Cannes’’ du cinéma d’animation, témoigne de cette émergence avec trois films en compétition (un tiers de la compétition), auquel s’ajoutent des présentations de projets de longs, de courts, et de séries présentés (et primés) sur le marché. On remarquera aussi qu’en parallèle, les festivals latino-américains dédiés à l’animation se consolident, des marchés s’y développent et des financements publics dédiés sont mis en place.

C’est tout naturellement que nous avons voulu faire découvrir ces films, en proposant une programmation constituée de films récents qui reflètent la vitalité de la création à destination de tous les publics : diversité des techniques utilisées, diversité des histoires que nous racontent les cinéastes, originalité des univers, singularité des imaginaires et talents des créateurs. Quatre long-métrages d’animation, deux programmes d’animation pour ados et adultes et un programme pour le jeune public constitueront ce panorama d’une émergence en cours.

 

  • Claudia Calviño, invitée d'honneur

Cette année, l'invitée d'honneur de Cinélatino est Claudia Calviño, une jeune productrice cubaine.

Diplômée de production à la Faculté de Communication Audiovisuelle de l’Institut Supérieur d’Art de Cuba, Claudia Calviño produit de nombreux longs-métrages, documentaires et courts-métrages. Depuis 2006, elle œuvre pour les Producciones de la 5ta Avenida, société spécialisée dans la production de films indépendants comme Juan of the dead (Alejandro Brugués) ou Melaza (Carlos Lechuga).

Présente tout le long du festival Cinélatino, 31es rencontres de Toulouse, du 22 au 31 mars 2019, elle sera membre du jury Coup de Cœur de la compétition fiction et présentera ses dernières productions : Yuli d'Icíar Bollain (Prix du Jury au Festival de Cinéma International de San Sebastián) et Le voyage extraordinaire de Celeste García d'Arturo Infante.

 

 

  • JEUDI DES ABATTOIRS

  • OTRA MIRADA

La sélection Otra Mirada met en avant un cinéaste, sous la forme d'une rétrospective de ses œuvres. Pour sa 31e édition, Cinélatino vous invite à découvrir plusieurs films du réalisateur et scénariste Mariano Llinás et venir échanger avec lui.

Mariano Llinás est né en 1978 à Buenos Aires, en Argentine. Il est réalisateur, mais également scénariste et fait partie du collectif El Pampero Cine. Il est professeur à l’Universidad del Cine et co-directeur du magazine annuel Revista de Cine.
En 2011 il reçoit le Premio Konex, faisant partie des meilleurs réalisateurs argentins de la décennie. Ils ne sont que cinq à avoir reçu ce prix. En tant que scénariste, il a participé aux films Secuestro y Muerte (2010) de Rafael Filipelli, El Estudiante ou récit d’une jeunesse révoltée (2011) de Santiago Mitre, El Escarabajo de Oro (2014) de Alejo Moguillansky, Le Ciel du centaure (2015) de Hugo Santiago, Paulina (2015) de Santiago Mitre et El Presidente (2017) de Santiago Mitre.
Il s’est fait connaître comme réalisateur en 2002 avec son premier film Balnearios. En 2004 il réalise le court-métrage La más bella niña et en 2006 un moyen-métrage El Humor (pequeña encyclopedia ilustrada) avec Ignacio Masllorens.
Son film suivant Histoires extraordinaires, en 2008, remporte de nombreux prix et la reconnaissance des critiques.
Son dernier film La Flor qui sera présenté durant Cinélatino,  a remporté le Prix du Meilleur Film à la 20ème édition du BAFICI ainsi que le Prix du Jury au Festival Biarritz Amérique Latine.

 

  • PANORAMAS DES ASSOCIATIONS

Sélection de documentaires choisie en partenariat avec des associations militantes.  L’occasion de donner une lecture nouvelle des sociétés latino-américaines. Les projections sont suivies de débats. En savoir plus

Voir la programmation (février 2019)

  • TANGO

Films et animations autour de cette danse emblématique de la culture latino-américaine, présentés en partenariat avec des associations toulousaines consacrées au Tango.

Voir la programmation (février 2019)

 

 

Jeune public


Le festival Cinélatino met en place une programmation destinée aux enfants de 6 à 12 ans pour partir à la découverte d’un cinéma venu d’ailleurs.
Transmettre le goût du cinéma, s’interroger sur l’image, rendre curieux, construire un regard sur le monde, reconnaître l’autre et vivre avec sont autant d’enjeux qui sous-tendent les actions menées avec le jeune public dans le cadre de Cinélatino.
Nous vous donnons rendez-vous en mars 2019 pour de nouvelles aventures cinématographiques !

En savoir plus

Voir la programmation

 

AUTOUR DU CINÉMA


 

En parallèle des projections, Cinélatino propose différents événements qui feront vivre la ville de Toulouse au rythme des cultures latino-américaines.

Au programme :

des rencontres avec les réalisateurs, des rencontres littéraires, des expositions, des moments d'initiation au danse latines, des concerts, des ateliers culinaires et nos célèbres apéros-concerts !

En savoir plus (février 2019)