• Cinélatino vous propose à Toulouse et en région un cycle de films tout l'été pour vous présenter une partie des films qui auraient dû être projetés durant le festival.

  • Depuis presque 30 ans, le festival Cinélatino, rencontres de Toulouse est à l'origine d'une revue qui rend compte chaque année de l’actualité et de la mémoire des cinématographies latino-américaines à travers des articles analytiques. Éditée en version trilingue, les auteurs et autrices de la revue sont pour l’essentiel des latino-américain.nes, critiques de cinéma, historien.nes du cinéma, universitaires et cinéastes. Nous avons constitué pour vous un condensé des meilleurs articles en lien avec le cinéma chilien et plus particulièrement le cinéaste Patricio Guzmán.

  • Depuis 2010, l’ARCALT travaille en collaboration avec l’enseignement agricole de la région Occitanie pour mener des résidences artistiques. Pour la première année, un appel à candidature est lancé.

    La résidence aura lieu en mars 2021 au lycée Pierre Paul Riquet de Castelnaudary pendant trois semaines et se terminera avec la participation au festival Cinélatino. Il s’agit d’une résidence de création alternant des temps d’écriture, des projections et des ateliers.

  • Le dispositif pionnier d’accompagnement de films latino-américains au stade de la post-production se déroulera, à partir de cette année, sur deux continents, en s’intégrant à « Cine del mañana », section industrie du Festival de Cinéma de Lima PUCP (Pérou), et en réaffirmant ainsi l’importance de la coopération entre l’Europe et l’Amérique latine.

  • Malgré la situation exceptionnelle que nous traversons, les compétitions du festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse 2020 ont pu avoir lieu grâce à des visionnements en ligne et des délibérations en visio-conférence. Les différents jurys viennent de remettre leurs prix.

  • Dans la situation d’urgence sanitaire et de confinement partagée par tous, Cinéma en Construction Toulouse s’est adapté et s'est déroulé en version dématérialisée afin d’accompagner, dans les conditions actuelles, les 6 films en chantier, à la recherche de financements complémentaires et de partenaires capables d’assurer leur circulation et leur diffusion jusqu’au salles de cinéma et au public.

Actualités

Publié le: 2/07/2020

Détours d'été en Cinélatino, en région vous propose 8 films durant tout l'été dans une vingtaine de salles en région !

Publié le: 2/07/2020

Cinélatino participe à l’été culturel en région en proposant un ciné-conte autour de la programmation jeune public 2020. Plus d’informations : (...)

Publié le: 29/06/2020

Hugo Blanco à publier sur le site Cinelatino
À l’opinion publique, quand le cinéma remue les consciences, quand il ne dicte pas de contenus (...)

Publié le: 3/06/2020

Cinélatino, en collaboration avec Bobines films et la 25ème heure, organise une projection en direct de Perro Bomba de Juan Cáceres qui sera (...)

Publié le: 28/05/2020

La Cinémathèque brésilienne, rassemblant la plus importante archive de films, reconnue internationalement, fait face à une situation urgente.

Publié le: 19/05/2020

Des permanences sont ouvertes tous les jeudis à partir du 4 juin de 12h à 17h dans nos bureaux (11 grande rue Saint-Nicolas).

Sur les écrans

De : Ana García Blaya - Pays : Argentine

Une mère très carrée, séparée d'un père plutôt rock-déjanté et immature, voilà de quoi questionner les trois enfants, surtout Julia, l'aînée, lorsqu'elle devra choisir entre sa mère qui part au Paraguay et son père aimant mais peu enclin à gérer une vie de famille. Dans cette touchante et chaleureuse chronique familiale, on remarquera particulièrement la fraîcheur et la justesse de la jeune Amanda Minujin, qui interprète Julia.

De : Marco Berger - Pays : Argentine

Juan doit vite trouver un colocataire après le départ de son frère. C’est finalement Gabriel, son collègue charmant et taciturne, qui emménage. Ce qui débute comme un arrangement innocent se transforme rapidement en attraction naissante, puis en passion…

De : Sandra Kogut - Pays : Brésil

Chaque année, Edgar et Marta organisent une grande fête dans leur luxueuse résidence d’été, orchestrée par leur gouvernante Mada et les autres employés de la maison. Mais, en trois étés, tout va basculer. Alors que le monde de ses riches patrons implose, balayé par des scandales financiers, Mada se retrouve en charge de la propriété dont elle est bien décidée à tirer le meilleur parti. Le portrait décapant d’une société néo-libérale à bout de souffle, rongée par ses démons.

Au Pérou, dans les terribles années 1980, le bébé de Georgina disparaît après son accouchement. Avec l’aide d’un journaliste, elle tente de le retrouver. S'inspirant de faits réels, la réalisatrice et son chef opérateur (Inti Briones, souvent remarqué à Cinélatino) livrent un film tourné dans un noir et blanc d’une beauté âpre, accentuant l’atmosphère oppressante qui régnait dans ce pays pris en étau entre terrorisme et dictature.

De : César Díaz - Pays : Guatemala

Guatemala, 2018. Le pays vit au rythme du procès des militaires responsables du massacre de centaines de milliers de civils, majoritairement indigènes. Ernesto, jeune anthropologue à la Fondation médico-légale, travaille à l’identification des disparus dont fait partie son père. César Díaz signe une mise en scène où la détermination se mêle à la pudeur, sans emphase, sans pathos, mais au contraire avec naturel et dépouillement. Caméra d’Or au festival de Cannes 2019.