La Película - Courts-métrages prog 1

  • 33èmes rencontres (2021)
  • La Pelicula
  • Tout sur les compétitions

COURTS-MÉTRAGES PROGRAMME 1
MENARCA de Lillah Halla - Brésil - 2020 - 0h22
EL SUEÑO MÁS LARGO QUE RECYUERDO de Carlos Lenin - Mexique - 2021 - 0h20
PACíFICO OSCURO de Camila Beltrán - France, Colombie - 2020 - 0h11
PACíFICO de Christopher Sánchez - Mexique - 2020 - 0h17
INABITÁVEL de Matheus Farias et Enock Carvalho - Brésil - 2020 - 0h20

VOIR LA FICHE DES FILMS

TRACES D'ENFANTS

Des voix d’enfants résonnent dans ces cinq films et leurs rêves s’y invitent. Les rôles conventionnels sont malmenés, le fils s’occupe de sa mère (Pacífico), la mère cherche sa fille (Inabitável) et la fille son père (El Sueño más largo que recuerdo). L’eau est amie et ennemie, le feu détruit ou transcende, le surnaturel compose avec le quotidien, l’imaginaire enfantin s’estompe à peine et laisse des marques. Ils sont fils, elles sont filles et les adultes sont présents dans leurs vies ordinaires. Jeunes encore, à l’approche de la conversion à l’âge adulte, ils et elles s’approprient les croyances et les rages, les musiques et les chants (Pacífico oscuro). Leurs craintes et leurs ressentiments nourrissent leurs songes qui surgissent et émaillent les films. Qu’ils et elles vivent dans des quartiers périphériques ou au bord de l’océan, la nature est une force dotée de pouvoirs. Les toutes jeunes filles de Menarca en font leur alliée. Le cinéma donne des voix multiples à ces histoires courtes, vives et émouvantes. 

Marie-Françoise Govin