• CASA DE ANTIGUIDADES [MEMORY HOUSE] de João Paulo MIRANDA MARIA (Brésil, France | 2020 | 1h33) sera projeté dimanche 13 juin à 18h30 à La Cinémathèque de Toulouse en présence du réalisateur. Ce film a reçu le PRIX FIPRESCI et la Mention spéciale du jury SFCC de la critique lors de la compétition Cinélatino de mars 2021.

  • CRÉATION | Ciné-concert : Mosaïque d’Argentine - Dimanche 13 juin à 14h30 | Centre culturel Alban Minville

  • À compter du 9 juin et durant tout l'été, retrouvez des films issus de la programmation Cinélatino dans les cinémas partenaires de la région et à Toulouse, dans le cadre du cycle Détours d'été en Cinélatino.

Actualités

Publié le: 12/06/2021

CASA DE ANTIGUIDADES [MEMORY HOUSE] de João Paulo MIRANDA MARIA (Brésil, France | 2020 | 1h33) sera projeté dimanche 13 juin à 18h30 à La (...)

Publié le: 12/06/2021

CRÉATION | Ciné-concert : Mosaïque d’Argentine - Dimanche 13 juin à 14h30 | Centre culturel Alban Minville

Publié le: 12/06/2021

Fernando Trueba sera à Toulouse samedi 12 juin à 19h30 au Gaumont Wilson pour présenter son film L'Oubli que nous serons. Il sera aux côtés de (...)

Publié le: 11/06/2021

Juan Pablo Felix, Edson Sidonie et Martin Lopez Lacci seront là jeudi 10 juin à 18h pour accompagner leur film Karnawal à La Cinémathèque de (...)

Publié le: 9/06/2021

Alfredo Castro est l’un des acteurs les plus primés du cinéma chilien et le plus loué et respecté par la critique. Il sera présent sur le festival (...)

Publié le: 9/06/2021

Cinélatino ne pouvait pas laisser arriver le déconfinement sans être présent ! Du 9 au 13 juin 2021, une partie du festival qui s’est déroulé en (...)

Sur les écrans

De : Artemio Benki

Martín, pianiste virtuose et compositeur argentin, sort d’un séjour à l’hôpital psychiatrique. Absorbé par la création de sa prochaine oeuvre, il tente de faire face à sa maladie et de retrouver une vie en société. Avec la perspective, un jour peut-être, de jouer à nouveau devant un public.

De : Fernando Espinoza, Alejandro Legaspi

Lima, dans les années 80. Maltraitée par son beau-père, la jeune Juliana prend la fuite. Livrée à elle-même, l’adolescente coupe ses cheveux et se fait passer pour un garçon. Sous une autre identité, l’adolescente intègre alors une bande d’enfants des rues qui se débrouillent comme ils peuvent pour survivre. Face aux menaces du monde adulte, le clan va rapidement devoir unir ses forces.

De : Maya Da-Rin

Manaus, une ville industrielle au cœur de la forêt amazonienne. Justino, un amérindien de 45 ans, est agent de sécurité dans le port de commerce. Sa fille se prépare à partir pour Brasília afin d’y suivre des études de médecine. Confronté à la solitude de sa modeste maison et persuadé d’être poursuivi par un animal sauvage, Justino est saisi d’une fièvre mystérieuse.

De : Fernando Trueba

Colombie, années 1980. Le docteur Hector Abad Gomez lutte pour sortir les habitants de Medellin de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fils. Adapté de faits réels, L’OUBLI QUE NOUS SERONS est à la fois le portrait d’un homme exceptionnel, une chronique familiale et l’histoire d’un pays souvent marqué par la violence.

Tous les membres de l’ARCALT et Cinélatino s’associent à moi pour t’évoquer avec joie et solidarité.
« Quand nous étions jeunes, nous croyions que nous pouvions changer le monde, maintenant j’en suis sûr. » Ce « secret » d’Oscar Castro résonne encore à mes oreilles...