Perro Bomba (fr)

Perro bomba

Sélectionné à: 

Version originale: 

Espagnol

Réalisateur: 

Juan Cáceres

Pays: 

  • Chili
  • France

Année: 

2018

Durée: 

90 min

Scénariste: 

Juan Cáceres

Monteur: 

Diego Figueroa

Directeur de la photographie: 

Valeria Fuentes

Acteurs: 

Steevens Benjamin (Steevens), Alfredo Castro (Jefe), Junior Benjamin (Junior), Blanca Lewin (Esperanza), Gastón Salgado (Jefe 2)

Production: 

Fiche festival: 

Synopsis: 

Steevens (21 ans) est un Haïtien qui mène une vie simple et stable au Chili : travail, logement, amitiés et fêtes. Junior (19 ans), son ami d’enfance, arrive au Chili. Steevens lui trouve du travail mais  Junior est agité et provoque Steevens qui finit par frapper son chef (50 ans). L’évènement fait le tour de la communauté, de ses amis et de tous ses proches qui le rejettent. Il perd ses papiers et son logement. Steevens cherche du travail dans toute la ville, un foyer et une aide pour recommencer sa vie, ne les trouvant qu’à la marge de la société.

Prix: 

Premio “Mi primer largometraje” - ICEI Universidad de Chile / VIII Bolivialab premio Fimosonido / Premio “DIRAC” WIP Chileno en Viña del Mar IFF / Premio “Guadalajara Construye” WIP Chileno en Viña del Mar IFF.

Biographie du réalisateur: 

Juan Cáceres (Santiago, 1990). Il débute en 2016 avec un court-métrage, Desiderio. En 2017-2018 son deuxième court-métrage, La duda, est montré, entre autres, à Toulouse, São Paulo et La Havane. De son travail avec des acteurs non professionnels, sans scénario et sur la base de l’improvisation, nait son premier long-métrage, Perro bomba, actuellement en montage, qui a gagné plusieurs prix pour le développement et a été sélectionné comme WIP à Viña del Mar (2017) et Guadalajara (2018).

Filmographie: 

2017 - La Duda - fiction - 9 min.
2016 - Desiderium - fiction - 10min.

Production: 

Infractor Films Factory es una productora con sede en Santiago de Chile, fundada en 2015 por Alejandro Ugarte. Sus producciones se centran en temas sociales, el trabajo con jóvenes cineastas
y la exploración de la delgada línea entre la ficción y el documental.

Coproduction: